Pour les adeptes de la raison pure, au-delà de cette limite, vos pensées ne sont plus valables...

Il est plus rassurant de croire à une illusion qu’à une vérité qui dérange.

La pensée

- La pensée deviens une parole,
- la parole se transforme en action,
- l'action devient une coutume (rituel, habitude) et
- la coutume forme les valeurs.
Tel est le processus mécanique de l'évolution et de l'involution, tout fonctionne ainsi, individu, groupe, corps social, société...
C'est du choix que nous effectuons, que relève toute l'importance de la sélection des pensée qui nous traversent, c'est ce qui constitue la vie de l'Esprit, autrement dit la spiritualité...
Le magnétisme (émotions) ou loi d'attraction, attire à lui tout ce qui est semblable et repousse le dissemblable.
Nos choix, relèvent inéluctablement soit du vice, soit de la vertu, il n'existe aucune autre possibilité hors cette sentence.
Le vice et la vertu forment la polarité, sur lesquels reposent nos décisions...
Lire la suite...

Le miroir de notre réalité

Le monde extérieur tel que nous le percevons, n'est que notre reflet dans le miroir.
Il nous renvoie l'image de notre monde intérieur, il est le fruits de nos pensées, de ce que nous sommes vraiment.
L'Homme ne devient que ce qu'il pense.
Que sommes-nous ?
Un contenu, un ensemble de faits et de récits, un tas d'informations reçu au fil de notre histoire, qu'elle soit familiale, culturelle, cultuelle, issue des traditions, forgé par les rituelles, l'éducation (école) et les médias, etc.


Suite...

La paix

Selon le dictionnaire, la paix est un concept qui désigne un état de calme ou de tranquillité ainsi que l'absence de perturbation, de trouble, de guerre et de conflit. Elle correspond aussi à un idéal social et politique.
Cette vocation si prisée à travers le langage humain, a perdu de sa verve, sa résonance est creuse dans la majeure partie des discours. Non pas que les orateurs en soient tous fossoyeurs, mais simplement par la présence d'incohérences dans le mode de pensée, qui se révèlent dans nos attitudes ignorantes.
Cohérence/incohérence est un principe de l'harmonie, elle-même synonyme de paix. Or,
Poursuivre la lécture...


Citations

- Pierre Teilhard de Chardin affirme : " Nous ne sommes pas des êtres humains vivant une expérience spirituelle mais des êtres spirituels vivant une expérience humaine."

- La grandeur d'un Homme se mesure à sa capacité de pardonner...

- Si le savoir peut s'acheter, via les livres, les cours particuliers, etc. La connaissance elle, ne se vend pas, il faut la vivre, se confronter au réel pour en saisir leurs différences...

- La vérité, ce n'est point ce qui se démontre, c'est ce qui simplifie (Saint-Exupéry).

- L'esprit de compétition est la plus folle expression de la vanité, puisque cela consiste à vouloir être supérieur à nos semblables, alors que notre véritable dessein est de devenir seulement meilleur que ce que nous sommes.

- La Providence libère, le Destin asservit, et la Conscience choisie librement entre les deux.

- Dans l'un de ses romans, Saint-Exupéry, disait : l'homme dans le désert ne pèse que le poids de ses convictions.
Si ses convictions ne reposent que sur les réflexions de l'intellect raisonneur, il y a fort à craindre que leur poids ne soit pas suffisant pour donner la moindre consistance à cet homme, dans ce désert stérile qui est celui de la raison purement intellectuelle.

- L’autorité, qui doit s’imposer par l’arbitraire d’un décret est illégitime, tandis que celle qui est librement reconnue pour ses mérites est naturellement légitime et respectée. Moralité : l’autorité ne se décrète pas, elle se mérite.


Suite...


Les contes

Les contes ont cette merveilleuse faculté de nous éveillée au sens des choses, la facilité qu'ils ont pour nous faire assimiler la complexité relève de la magie, tant leur puissance dépasse les méthodes les plus élaborer que l'homme est pu produire par sa logique raisonneuse.
La métaphore est un langage holistique capable de transmettre d’un bloc, globalement, une situation, un modèle ou un processus complexe sans devoir passer par le langage discursif linéaire classique (réducteur et simplificateur).L'eau ou l'haut
Elle utilise les deux cerveaux en s’appuyant sur le cerveau droit, alors que la communication classique n’utilisait que le cerveau gauche (cartésien), fruit de notre éducation et de notre culture occidentale héritière de Descartes.
Poursuivre la lécture...

Image par auntmasako de Pixabay