Pour les adeptes de la raison pure, au-delà de cette limite, vos pensées ne sont plus valables...

Il est plus rassurant de croire à une illusion qu’à une vérité qui dérange.

Dictionnaire du langage de l'Âme et des oiseaux

Portée musicale

Les définitions que vous trouverez dans ce dictionnaire sur le langage de l'âme, comme celui des oiseaux peuvent surprendre, tant elles s'éloignent de ce qu'il est coutume de rencontrer à travers l'usage conventionnel des multiples dictionnaires, établi officiellement depuis que nous avons appris à lire.
Bien qu'il soit en cour d'élaboration, l'intérêt des pages qui sont à votre disposition, est d'éveillé votre curiosité et renouveler votre regard sur la pratique du langage...

Prendre conscience que le langage parlé est constitué d’unités sonores (phonèmes).
Prendre conscience que les lettres (graphèmes) et les éléments de mots (morphèmes) sont les symboles du langage écrit.
Reconnaître que chaque lettre ou groupe de lettres correspond à un son (principe alphabétique).
Comprendre que les phonèmes et les morphèmes peuvent être manipulés (segmentation et fusion).
Conscience phonologique : capacité de reconnaître et de manipuler les sons.
Conscience phonémique : compréhension que les mots sont constitués de sons (il y a 36 phonèmes en français) qui peuvent être utilisés pour former de nouveaux mots.
Conscience grapho-phonétique : compréhension que les symboles du langage écrit (lettres) correspondent à des sons.

Le son par sa musique, amplifie ou atténue les sentiments et les émotions, il expanse, réharmonise ou rééquilibre le corps astral, libère les émotions refoulées. Beaucoup d’œuvres facilitent les états de conscience modifiée, elles facilitent aussi l’ouverture aux autres.

Le sens des mots

Il ne faut pas oublier, que le but du langage oral comme l'écrit, est de donner une forme tangible à une pensée, de la rendre concrète.
Les mots ont pour sens de recouvrir ou habiller une pensée en lui donnant une forme précise, et plus la forme (le mot choisi) est cohérente avec la pensée, plus sa vibration sonne juste et sa vibration puissante.
Lorsque nous nous exprimons, nous manifestons par notre choix, des mots dont les vibrations sonores sont censées refléter ou représenter au mieux notre pensée, notre mémoire.
Les mots, sont une sorte de véhicule qui transporte nos pensées afin de les rendre concrètes, les faire passer de l'inaudible à l'audible, de l'invisible au visible, de l'intangible au tangible, etc...
D'où l'importance de "tenir sa parole", ou de la fidélité, restituer le mot qui correspond le mieux au ressentie est bien plus subtile. Telle une musique, lorsque l'ensemble s'accorde, par son rythme elle fait bouger le corps, sa mélodie éveille les émotions et son harmonie élève notre spiritualité...

Langage de l'Âme ou celui des oiseaux ?

Bien qu'ils partagent des similitudes, le langage de l'Âme est d'une subtilité plus profonde quant aux sens des choses, il relève de la sphère sacrée.
Alors, que le langage des oiseaux présente une certaine légèreté, plus volage si j'ose dire...
Dans un monde où le mode de pensée est régi par les émotions, qui engendre la gravité, donc l'épaisseur, la lourdeur et les souffrances, le langage des oiseaux est la partie la plus élevée de ce même monde.
Le langage des oiseaux est empreint d'une légèreté parfois insignifiante, si ce n'est qu'un trait d'humour lié à l'esprit de certains moines copiste chargé d'organiser le langage. En somme, c'est un humour à la fois terrestre, celui des hommes. Mais, il est également céleste car, il échappe à la gravité ambiante de l'intellect, il est la dernière marche vers l'invisible, l'intangible, etc... par ce fait le langage de l'Âme est plus sacré, plus spirituel donc plus rassurant, il nous rappelle qu'il y a bel et bien un pilote au sein du véhicule et que quoi qu'il arrive, tout a un sens. .

A vous de séléctionner selon votre humeur...