Pour les adeptes de la raison pure, au-delà de cette limite, vos pensées ne sont plus valables...

Il est plus rassurant de croire à une illusion qu’à une vérité qui dérange.

Le langage

Des oiseaux sur des cables éléctrique en forme de notes sur une portée musicale

Le cryptage de la langue

Le langage est un système de communication par lequel nous recevons et émettons de l'information.
Qu'il soit oral, écrit, gestuel, tactile, graphique, il est une nécessité pour s'exprimer, construire (se) et évacuer nos émotions, au moyen de signes divers.
L'interactivité avec notre environnement nous contraint à la réaction, pour l'essentiel, c'est de l'information que l'on reçoit et dont nous élaborons ou pas, une réponse à celui-ci.

Langage codé

Le langage se présente sous une forme codée, qu'il soit orale ou écrit, c'est ce codage que nous apprenons à l'école.
Mais, si nous avons appris les codes qui sont constitués de symboles qui forment les syllabes, les mots, les paragraphes, etc.
Ce décodage par les symboles ne concerne que celui de l'écriture, hors, il existe un codage naturel du langage qui fut d'abord et avant d'être écrit, un langage oral.
Le langage oral, nous l'avons appris par mimétisme, personne n'a jamais pris la peine de comprendre et de nous expliquer le sens des mots que nous utilisons, qui de plus, est le fait d'échanges et de dialogues.
Quelques êtres, des éveillés ont dù constater ce fait, et ils ont essayé et parvenu à comprendre le cryptage du langage oral comme de l'écrit
La transmission de ce codage, c'est effectué dans le temps et l'histoire de l'homme, à travers un langage que l'on appelle L'hermétisme, donc, hermétique, non compréhensible.
Mais, le langage n'est pas du fait de l'homme, aucun d'entre eux n'a décidé quoi que ce soit dans ce domaine, certes, il l'a organisé, clarifié, complété, etc. Mais, il ne là pas créé et c'est important de le retenir.

Le langage est d'ordre spirituel

Pour en saisir le sens du cryptage du langage oral comme l'écrit, il ne faut pas seulement se contenter mentalement de regarder le texte écrit, il faut prononcer les mots et écouter leurs sons, ils divulguent leurs sens...
Il relate du sens des mots dans leur aspect subliminal, il faut un minimum d'imagination pour en percevoir leurs sonorités.
Décrire le son d'un mot tel que l'oreille l'entend au travers de ce que les yeux voient, c'est-à-dire la manière dont on les écrit habituellement, n'est pas chose aisée, pour ce faire, il faut abandonner les habitudes de cette grille de lecture.
Il faut lire et écouter la prononciation d'un mot par la décomposition de ses syllabes, pour obliger le mental à une nouvelle perception du langage.
Le langage est avant tout, du domaine de l’Esprit. Parfois appelé langue de l'âme ou langue des oiseaux.
En effet, l'âme comme les oiseaux appartient au domaine céleste, de l’air, du volatile.
Le mental ne fait que répéter ce qu'il a appris, il se contente d'une mécanique qui entraîne une sémantique et ne fait que respecter sa syntaxe.
La langue est un langage crypté qui permet de faire passer plusieurs messages en même temps.
Interpréter mentalement et spirituellement, c'est le double sens, qui révèle le vrai sens.

Le sens par la vue et l'auditif

Rappel : pour bien comprendre, que, les yeux par lesquels nous voyons et interprétons la réalité sont insuffisants, incomplets pour bien saisir le réel.
L'œil de par son caractère matériel, ne peut saisir que ce qui est uniquement manifesté, ce qui se trouve dans son champ visuel, donc du visible, c'est sans doute la raison pour laquelle l'écrit est pris plus d'importance dans les sociétés.
La vue demeure impuissante face à l'invisible.
Les oreilles, eux nous permettent d'accéder justement à cet invisible.
Par le son que nous recevons, la première information qui nous parvient dans le champ auditif, nous permet aisément de nous situer dans l'espace et dans le temps et seulement ensuite de diriger notre regard vers la source sonore...
Les oreilles, captent l'invisible, métaphoriquement, ils sont nos guides spirituels.
Nos deux sens sont la complémentarité qui doit nous aider à mieux saisir le monde sensible, qui ne cesse de communiquer avec nous.

Les voyelles et les consonnes :

Un langage composé uniquement de consonnes serait incompréhensible, voire inaudible et demanderait beaucoup d'énergie pour l'exprimer.
Les voyelles, sont insuffisantes pour constituer un langage varié.
Symboliquement, les consonnes sont relatives, elles seraient pour l'homme les premières tentatives pour exprimer son émotion. Leur définition pour l'âme s'effectue par leurs sons : con-sonne, con du latin, qui veut dire avec et sonne...
Les voyelles, sont symboliquement célestes, donc divines, elles nous auraient été transmises par l'inspiration. Voyelles : vois-elles, leurs apparitions, ont transformé, la difficulté, en fluidité et en légèreté, le son et par extension le langage oral, de par leurs elles = ailes, leurs fréquences élèvent le son et allègent l'âme.

Langage mental et de l'esprit

Les mots s'engagent par deux canaux, la voie et la voix, l'une s'écoute et l'autre s'entend.
ils forment une dialectique dite subliminale, qui s'adresse aussi bien à l'Esprit qu'au mental.
Un même mot selon s'il est juste écouté provoquera une réaction par l'égo, s'il est entendu, ce manifestera par une entente...
Le mental, plus matérialiste, les mots n'ont pour sens que leurs formes.
L'Esprit, plus spirituel, le sens des mots se définit par leurs fonds.
Bien que chacun des deux, a son langage, la frontière entre les deux est souvent très mince.
Souvent, l'esprit, par le biais de l'humour, fait des jeux de mots subtils à l'intention même du mental, celui-ci, est par-foi-s à l'écoute et se réjouit de la découverte.
Ce qui l'aide à grimper vers davantage de conscience :
La langue de l'Âme pour l'Esprit, développera davantage une vie plus spiritualisée.
Présent sous forme de dictionnaire, les mots sont organisés par ordre alphabétique c'est selon...
Les deux thèmes :

Le langage de l'âme

Le langage de l'âme est un langage avant tout, un langage inspiré, de par ses vibrations mélodieuses, invoque votre esprit à plus de spiritualité, les mots sont limpides de leurs sens propres, il ouvre de nouvelles fenêtres sur votre âme et la libère des noeuds.

Le langage des oiseaux

Pour le mental ou nous tentons tant bien-que-mal de nouer un lien avec cette spiritualité,
Le langage des oiseaux est un langage plus accessible, même léger, il symbolise la transition entre le visible et l'invisible. Les oiseaux sont les intercesseurs entre le monde humain et celui appelé monde des anges.
C'est un mélange de l'engagement de l'âme et l'expression par le mental.
C'est un langage inspiré et adapté, revu et corrigé, souvent représenté par des moines copistes, qui à une époque lointaine étaient les seuls à pratiquer l'écriture savante.
Et qui par le biais de leur trait d'esprit devait s'en amuser...

Entré dans la langue de l'âme ou celle des oiseaux, ce n’est pas jouer avec les mots pour le plaisir du jeu.
C’est s'ouvrir et accueillir pleinement dans et en conscience l'expression du divin de par la pluralité des sens qu'il nous transmet, il cherche sans cesse à prendre forme dans l’histoire, la psychologie humaine, la nature et en cas d’échec ou de résistance, il se manifeste dans nos maladies.

La pratique

La pratique de ce langage repose sur une procédure qui consiste à donner un sens autre à des mots ou à une phrase, soit par un jeu de sonorités, soit par des jeux de mots, tels que : le verlan, les anagrammes, fragments de mots, soit par le recours au symbolisme des lettres (signes graphiques représentant dans la langue écrite un phonème ou un groupe de phonèmes), où chaque lettre a un sens et une énergie propre.

De Rumi

Tu peux étudier Dieu à travers toute chose et toute personne dans l’univers, parce que Dieu n’est pas confiné dans une mosquée, une synagogue ou une église.
Mais si tu as encore besoin de savoir précisément où Il réside, il n’y a qu’une place ou Le chercher : dans le cœur d’un amoureux sincère (Soi).

Image par auntmasako de Pixabay