Pour les adeptes de la raison pure, au-delà de cette limite, vos pensées ne sont plus valables...

Il est plus rassurant de croire à une illusion qu’à une vérité qui dérange.

L'Âme

Fractale représentant une porté musical .

Qu'est-ce que l'âme ?

L'Âme c'est l'incarnation d'un esprit dans un corps, tout corps fait de matière. Selon le type de matière, qu'elle soit animée donc, vivante comme inerte, elle possède son propre esprit, donc une âme.
L'Âme est à la fois concrète comme abstraite, visible et invisible, une substance et une essence, un contenant et un contenu, une enveloppe et sa lettre.
En ce monde, des univers aux étoiles, du soleil à la lune, des planètes à la terre, tous ont leur propre Âme.
Sur terre, les minéraux comme les végétaux, les animaux comme les humains, tous ont une âme spécifique.
L'Âme en tant que contenant, manifeste son existence par un spectre infini de densité vibratoire. Des plus subtiles et légères comme le son, l'état gazeux, etc. au plus dense et lourd que celui du métal qu'est l'osmium ou l'iridium.
Sa magie a animé le vivant, par son essence, cette énergie qui lui permet de fonctionner. Elle revêt une apparence, par des substances diverses, gazeuse, liquide et solide, elle adopte des formes diverses et de multiples reflets qu'elle nuance de ces couleurs.
Aucune Âme n'est identique, du fait de son propre état vibratoire, ces vibrations diffèrent, ce qui crée toutes les diversités, mais, elles sont toute régies par les mêmes principes, donc elles sont similaires.
Il existe autant d'Âmes qu'il y ait de diversité de corps, qu'ils soient abstraits comme concrets.
La vie elle-même est une Âme soit animée (vivante) elle est unie au corps et à la matière, l'esprit en est détaché ; l'âme assure des fonctions vitales, l'esprit des fonctions mentales.

L'âme, l'esprit et le corps.

Cette trinité s'est répandue à travers l'histoire et semble être acceptée par l'ensemble de la communauté humaine.
Cependant, et en raison des multiples cultures, des différents courants de pensée et leurs nombreuses disciplines : les philosophies, les religions, les sciences, nous retrouvons autant de définitions qu'il y a de langages de ses matières.
Or, l'adage dit : pour qu'une Vérité soit reconnue comme telle, elle se doit d'être la même en tout temps et en tout lieux, donc, universelle.
Mais, comme dirait un autre adage : la Vérité, est à l'homme ce que la lune est au marin, s'il ne peut la toucher, il peut s'en servir pour se diriger !
Si par définition, le corps semble aisé à le définir, du fait de sa substance qu'est la matière, puisqu'il est accessible à nos cinq sens et plus particulièrement à la vision binoculaire. La confusion est la tâche la plus ardue, elle concerne la distinction de son essence qu'est l'Âme, de l'Esprit.

L'esprit

Si l'Âme revêt un caractère apparent, concret, l'esprit lui demeure enfermé à l'intérieur du corps, inaccessible au raisonnement par les cinq sens, il reste une énigme.
Est-il du domaine concret ou celui de l'abstrait, est-il de ce monde relatif ou celui de l'Absolu, en quoi se différencie-t-il de l'Âme qui l'héberge ? Le monde est vibratoire, la diversité des ondes par leurs tailles, leurs puissances et leurs répétitions, donnent vie à la matière. Au concret, qui va du grand, lourd et épais, à ceux plus petits, léger et volatil. Les nuances vont de l'apparent au transparent, du naturel au surnaturel, du visible concret à l'invisible abstrait.
L'esprit, est du domaine de l'invisible et de l'absolu, cependant il régule les fonctions mentales. Aussi bien celle du monde relatif qu'est l'intellect tout en établissant par voie spirituelle une connexion avec sa Nature de la Divine création.
Il est scindé en deux parties, la première, celle de ce monde relatif est reconnaissable par l'activité intellectuelle, la logique, la raison discursive et inductive, les cinq sens, etc. Et bien entendu le plus dominant des traits humains : l'égo.
l'intellect humain raisonne dans le temporel, le localisé (l'espace) et le temporaire (le temps), un monde fait de frontières, donc limité, ce qui nous ramène à ses propres compétences.
La seconde partie, est l'esprit supérieur, en charge d'établir une relation avec la Divine Nature qu'est la création. Son activité est la spiritualité, la foi, l'imagination intuitive, la mémoire, le discernement, le libre arbitre, la claire audience et la clairvoyance, etc.
La Nature Divine de la création ayant ceci de supérieur à l'intellect humain c'est qu'elle raisonne dans l'intemporel, l’éternel et l'universel.

La conscience

Entre les deux, navigue la conscience, selon le niveau sur et dans lequel elle agit la perception du réel change.
Le monde tel que décrit par une conscience intellectuelle, relève de ce que l'on nomme un Destin, un réel ou tout est successif, c'est la loi des causes et de leurs effets.
Celui, des illusions, des supercheries, de la duperie, d'une magie qui est en tout point une stratégie du comment faire, qu'est le pouvoir, celui de l'égo. Le monde tel qu'il est perçu par une conscience spirituelle, est celui qui relève de ce que l'on désigne par le terme de Providence, une réalité qui ne serait que celui de la spontanéité.
Une réalité, ou la sincérité, la véracité et l'authenticité ou l'âme-agit, autrement dit, l'âme agit avec l'inspiration des pensées de sa Nature Divine.
Cette notion de conscience, et plus probablement le noeud de notre nature terrestre et céleste.

le corps

Un corps, par essence est un ensemble de systèmes, compliqué et complexe, il forme un tout homogène (géne-humain).
Son apparence, est facilement identifiable à nos cinq sens vulgaires, il se présente sous une forme, un volume et un poids.
Sa composition, selon notre vison binoculaire (intellect), se présente sous forme de cellule-souche. Qui se divise, puis, se transforme (transcender la forme originale) par assemblage en un organe spécialisé. Pour former un système, qui s'unit à d'autres systèmes pour former un corps vivant, telle est la définition d'un embryon, selon le savoir intellectuel humain.
D'un point de vue spirituel, une cellule qui se Divise, pour engendrer d'autres cellules est par son principe contradictoire avec la logique intellectuelle. Lorsqu'un objet est divisé successivement en deux, il finit par être réduit à l'invisible. Un pain que l'on coupe en mille morceaux, même ces miettes sont invisibles à l'oeil... N'est-ce pas l'art de la magie (humaine) que de faire disparaître, alors que la Nature Divine, en divisant multiplie !!!

Pourquoi une vie physique ?

Une âme est formée dans la matrice des mondes supérieurs spirituels, où elle acquiert son identité et sa mission particulière.
Pour mener cette mission à bien, elle est envoyée dans le monde matériel, revêtue dans une âme "animale" et équipée d’un corps.
Ici-bas, l’âme divine est mise à l’épreuve des besoins et des désirs de l’âme "animale", contraire (en apparence) à ses aspirations.
Dans ce monde terrestre, la réalité divine est voilée par la forte perception de soi (légo), du corps et de tout le monde matériel.
Pourtant, c’est précisément dans ce champ de bataille où la vérité est dissimulée et où l’épreuve est constante que, l'Esprit peut pleinement révéler et exprimer son pouvoir divin.

Guider et nourrir

L’Âme est pourvue du scénario final, elle sait et connaît tous les détails de sa mission et son rôle.
Elle est prête à naviguer à travers les défis de la vie, elle sait trouver ce qui lui est nécessaire pour s'accomplir ici-bas. Si l'égo veut bien céder (s'aider) son pouvoir à la véritable magie de l'Âme de son esprit créateur.

Image par Barbara A Lane de Pixabay