Pour les adeptes de la raison pure, au-delà de cette limite, vos pensées ne sont plus valables...

Il est plus rassurant de croire à une illusion qu’à une vérité qui dérange.

Dictionnaire Spirituel

Fleur de vie

Le dictionnaire spirituel regroupe un certain nombre de définitions sur des sujets clés de la spiritualité. Il convient de bien les comprendre et surtout de les assimiler, afin de mesurer l’importance de leurs utilisations dans le bruit ambiant de la parole.
La pensée est une sphère de l'abstraction, elle siège dans l'esprit du monde mental. elle est constitué d'énergie et d'information. Elle sculpte des formes à partir des données qu'elle reçoit. C'est un processus qui assemble les idées, qui manipule des concepts, qu'il structure en langage qu'il soit oral comme écrit. L'édifice du langage est un assemblage de lettre, de syllabe, de mot, verbe, etc.
Sa structure comporte trois plans de perceptions, trois niveaux de définitions :

  • Physique Sensoriel , c'est un descriptif brut d'objet tels que perçue par les cinq sens, c'est une définition grossière de la forme, qui se résume à l'usage et l'utilité des choses etc. C'est un langage sommaire, les mots, les phrases sont désordonnées, l'apparence, l'image est très présente dans le descriptif.
  • Mental plan Intellectuel les mots sont signifier, c'est leurs structure par le mental qui est expliqué. Le vocabulaire est plus élaboré, plus précis, il peut déterminer les caractéristiques d'un concept, d'un mot, d'un objet, par ses courbes, ses couleurs, son volume, son poids, ses origines, etc. A ce niveaux, le langage sert exclusivement à classifier, nommer, ordonner, désigner l'ensemble de l'activité humaine.
  • Spirituel c'est découvrir le sens cacher des mots, en plus de classifier, ordonner, etc, l'esprit perçoit par l'observation, les correspondances, la corrélation qui existent entre les termes et ce qu'ils désignent. Exemple : lire = lier. De même, qu'il distingue du langage son niveau vibratoire, exemple : le terme image, qu'elle soit une photos, sculptures, peintures, vectoriel, etc. est une représentation du monde sensoriel (physique), qui exprime ce qui est vus. Au niveau intellectuel, on s'attarde sur l'aspect technique et la méthode pour la réaliser. Au plan mental s'opère également une évolution du terme par l'inversion des lettres (technique mental), devient de la magie. Sur le plan spirituel, la conscience perçoit et comprend son sens cachant : l'âme agit.

Prendre conscience que le langage, qu'il soit oral comme écrit véhicule des informations. Que ces informations sont perçues, lus et compris sur trois plan différends.
Les mots, ne sont pas un bruit de fond, dont leurs sonorités consisterait à meublé un vide en manque de sens. Ils sont avant tout une expression de pensées émises par une conscience, ce sont des briques dont l'objectif est l'apport a l'édification du réel.

Le sens des mots

Parler, c'est diffuser des pensées. Une pensées est immatériel, pour la rendre compréhensible, elle doit être encapsuler par un revêtement, donc une image, qui serait en rapport avec le monde dans lequel elle évolue.
Il ne faut pas oublier, que le but du langage oral comme l'écrit, est de donner une forme tangible à une pensée, de la rendre concrète.
L'esprit humain, selon son niveau de conscience, évolue sur les trois plans décrit plus haut, elle va du plus grossier au plus subtile, du plus lourd au plus léger, du figé au volatile.
En fonction de ces trois structures, la conscience n'as pas la même perception ou lecture d'un même mot, ne lui donne pas le même sens, ni la même importance. Ce qui engendre, la confusion, le trouble, les désaccords qui mènent à des conflits, avec parfois un grand désordre.
C'est le célèbre adage, formuler par cette phrase : "quand le sage par son indexe montre la lune, l'ignorant voit le bout du doigt".
L'esprit humain, dans son langage, et par le principe de correspondance, s'exprime également selon les trois plans de conscience, un mot vibre sur trois fréquences et tonalités similaires, mais non identiques : le parlant le signifiant et le cachant.
Les mots ont pour sens de recouvrir ou habiller une pensée en lui donnant une forme précise, et plus la forme (le mot choisi) est cohérente avec la pensée, plus sa vibration est puissante et sonne juste.
Lorsque nous nous exprimons, nous manifestons par notre choix, des mots dont les vibrations sonores sont censées refléter ou représenter au mieux notre pensée, notre mémoire.
Les mots, sont une sorte de véhicule qui transporte nos pensées afin de les rendre concrètes, les faire passer de l'inaudible à l'audible, de l'invisible au visible, de l'intangible au tangible, etc...
D'où l'importance de "tenir sa parole", d'être le plus fidèle possible, pour restituer au mot ce qui correspond le mieux à la pensée. Car, il ne faut pas oublier que les pensées sont créatrices de nos réalités quotidiennes. Le principe de l'harmonie, telle une musique, lorsque l'ensemble s'accorde, par son rythme elle fait bouger le corps, sa mélodie éveille les émotions et son harmonie élève l'esprit...

Image de Anncapictures de Pixabay